Jason Rivers FRCPC, FAAD, président

Le Dr Rivers est professeur clinicien de dermatologie à l’Université de la Colombie-Britannique, où il a aussi été directeur du programme de résidence en dermatologie. Il exerce la dermatologie médicale et esthétique à la clinique Pacific Dermaesthetics de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Depuis plus de 20 ans, le Dr Rivers participe à la mise en œuvre de programmes canadiens de sensibilisation publique aux maladies de la peau. Il a été directeur national du Programme prudence au soleil et du Programme de prévention du cancer de la peau de l’Association canadienne de dermatologie, et il occupe toujours le poste de directeur régional.

Le Dr Rivers est l’auteur de plus de 135 articles et chapitres de livre. Il est aussi rédacteur en chef du Journal of Cutaneous Medecine and Surgery, la revue officielle de l’Association canadienne de dermatologie.

Déclaration de conflits d’intérêts : fondateur de la société Riversol Skincare, conseiller, conférencier ou investigateur pour le compte des sociétés Allergan, Almirall, Cutera, Galderma, Leo, Merz et Valeant.

« Œuvrant dans le domaine de la sensibilisation publique depuis près de 25 ans, je suis conscient de la nécessité de créer un organisme qui contribue à la diffusion d’information de grande qualité aux personnes aux prises avec l’acné ou la rosacée, en se donnant pour principal objectif d’améliorer la qualité de vie de ces personnes.
« La création de la Société tombe à point nommé, alors que l’on dispose à présent de nouvelles options pour traiter des maladies qui ont des répercussions négatives considérables sur l’estime de soi. »

Sue Sherlock Directrice générale

Madame Sherlock est une spécialiste chevronnée des communications en matière de santé. Depuis plus de 20 ans, elle œuvre au sein d’organismes sans but lucratif et contribue à la création et à la mise en œuvre de programmes d’information et de sensibilisation du public en matière de santé visant à améliorer la qualité de vie des personnes.

Durant une grande partie de sa carrière, madame Sherlock a collaboré avec des dermatologues pour sensibiliser les Canadiens au cancer de la peau.
Madame Sherlock a reçu de l’American Academy of Dermatology un prix Gold Triangle soulignant l’excellence de ses efforts de sensibilisation publique aux questions touchant la dermatologie, ainsi que le Prix d’éducation publique de l’Association canadienne de dermatologie.

 

« En écrivant à propos de l’acné et de la rosacée, je me suis rendu compte que, bien qu’il s’agisse d’affections répandues, les Canadiens avaient de la difficulté à trouver de l’information concrète, impartiale et fiable. De nombreux mythes et renseignements erronés circulent, rendant la tâche difficile aux personnes à la recherche de moyens d’améliorer leur qualité de vie.

« C’est de ce besoin d’informer le public et grâce à un groupe de dermatologues canadiens souhaitant tout autant sensibiliser les Canadiens à ces maladies qu’est née la Société canadienne de l’acné et de la rosacée. »

Selma Smith B. A. , B. Ed, M. Ed, Directrice

Madame Smith possède une vaste expérience de conseillère auprès des étudiants. Elle a été conseillère auprès d’enfants et de jeunes pour des services à la famille de la région métropolitaine de Vancouver.

Elle est détentrice d’une maîtrise en éducation avec une spécialisation en psychologie du counseling de l’université de la Colombie-Britannique. Elle s’intéresse vivement aux questions touchant à la santé mentale, à l’apprentissage socio-émotionnel et à la participation communautaire. Adolescente, elle a eu de l’acné.

« Ayant été atteinte d’acné grave entre 14 et 17 ans, je suis préoccupée par les adolescents aux prises avec cette maladie. L’adolescence est une période importante dans le développement de l’estime de soi et de la confiance en soi.

« L’existence de mythes, comme celui selon lequel l’acné est causée par une mauvaise hygiène ou celui selon lequel c’est un " passage obligé ", contribue au problème. »